Innovation et développement durable : mise en œuvre d’un système de récupération de chaleur fatale et création d’un réseau urbain de chaleur à Estressin

 

Après plus de deux années de travail, ADVIVO YOPLAIT Production France, la Ville de Vienne et Vienne Condrieu Agglomération officialisent leur partenariat avec ENGIE Solutions, pour chauffer une partie du quartier du Grand Estressin grâce à l’énergie disponible dans le processus de fabrication de l’industriel.

Le projet qui sera effectif dès 2021, a pour enjeu d’utiliser une chaleur fatale industrielle disponible et de proximité pour permettre d’optimiser et décarboner la fourniture en chauffage de 791 logements sociaux appartenant à ADVIVO et de l’école Claude Bernard.

Actuellement, le process de fabrication de l’usine YOPLAIT de Vienne génère une source d’énergie disponible et non exploitée. Par l’installation de pompes à chaleur, ENGIE Solutions va mettre en place des infrastructures de récupération de cette chaleur fatale sur le site de YOPLAIT. L’énergie ainsi valorisée sera directement injectée  dans le futur réseau de chaleur implanté sur le Nord de Vienne.

 

 

A propos du projet, Thierry Kovacs, Président de Vienne Condrieu Agglomération , Maire de Vienne et Président d’ADVIVO :

« Notre agglomération est engagée depuis près de dix ans dans une démarche de transition écologique au travers de son Plan Climat et de la démarche TEPOS/CV. Le projet de réseau de chaleur de Vienne Nord a d’ailleurs été initié dans ce cadre et il vient participer très sensiblement aux objectifs que s’est fixé notre territoire en matière de chaleur renouvelable. Je me réjouis que la mobilisation de chacun des partenaires ait permis d’aboutir à la matérialisation d’un projet aussi vertueux tant en matière d’écologie que d’économie.

L’ensemble ADVIVO du Grand Estressin et ses locataires bénéficieront d’une chaleur renouvelable à hauteur de 60 % et d’une stabilisation du prix, voire d’une légère baisse, dans la durée.
L’école Claude Bernard entièrement rénovée récemment par la ville verra quant à elle la totalité de ses besoins de chauffage assurée par le nouveau réseau, avec la même assurance de compétitivité de prix. La création d’un nouveau réseau de chaleur avec récupération de chaleur industrielle place à nouveau notre agglomération parmi les plus actives sur le sujet. »

 

Points clés :

  • 791 logements sociaux alimentés
  • Plus de 3 000 MWh d’énergie valorisée par an
  • -50 % de CO2 soit l’équivalent sur la durée du contrat de 1 300 fois le tour de la terre en voiture

 

Tous les articles
Augmenter la police de caractères
Advivo

Pour visualiser le contenu de ce site,
veuillez télécharger une version plus récente d'Internet Explorer