Signature d’une charte commune en faveur des locataires en fragilité économique suite au COVID19.

Thierry Kovacs, Président d’Advivo,  Nicolas Berthon, Directeur Général et les trois associations représentatives des locataires CGL 38, CLCV et CGT INDECOSA ISÈRE ont signé aujourd’hui, au siège d’Advivo,  une charte  de 20 engagements de bonnes pratiques en faveur des locataires en situation de fragilité économique suite à la crise de la COVID 19.

La crise sanitaire du COVID-19 accentue chaque jour les difficultés économiques et sociales rencontrées par les locataires les plus fragilisées.
Face à cette situation, le mouvement HLM et les associations nationales de locataires ont proposé récemment au niveau national des mesures phares telles que : la revalorisation des aides au logement au-delà de l’inflation, le report de la fin de la trêve hivernale ou le versement d’une aide complémentaire de 200 euros.

Par ailleurs, L’Union sociale pour l’habitat, les Fédérations qui la composent et les cinq associations nationales de locataires siégeant à la Commission nationale de concertation ont signé le 4 mai 2020 une charte nationale comprenant 20 engagements de bonnes pratiques en faveur des locataires HLM en situation de fragilité économique liée à la crise que nous traversons.

Chaque organisme est invité à décliner localement cette charte, c’est pourquoi Advivo et les trois associations de locataires : CGL 38, Indecosa CGT et CLCV signent aujourd’hui un protocole local commun de 20 engagements, en soutien aux locataires en difficultés.

Axes principaux

Le contact :
Dans la lignée de la démarche téléphonique déjà mise en place lors du confinement
( 1 500 contacts téléphoniques ont eu lieu sur cette période), Advivo s’engage à contacter tout locataire dont il constate des difficultés de paiement du loyer, pour un suivi régulier et dans la durée à travers des outils de communication adaptés (numéro de téléphone gratuit, interlocuteur spécifique, outils numériques…).
Les locataires qui le souhaitent pourront être accompagnés par les associations dans leurs rapports et démarches avec Advivo. Ainsi que dans la mobilisation des divers dispositifs de solvabilisation existants (CAF, Action Logement, FSL, ouverture des droits par l’Etat au titre du COVID…).

Des solutions personnalisées :

Il tient à cœur à Advivo et aux associations de locataires de proposer des solutions adaptées à la situation de chacun. Des possibilités d’étalement du paiement des loyers et des charges sont mises en place, grâce à un plan d’apurement individuel dont la durée et le montant des mensualités seront évalués et adaptés au cas par cas.
Même fonctionnement pour la régularisation des charges locatives qui s’est ouverte en juin 2020, avec un versement du trop-perçu pour les régularisations créditrices ou un étalement des paiements pour les régularisations débitrices.

Aucune expulsion
Advivo s’engage à ce qu’il n’y ait aucune expulsion de locataire liée aux seules conséquences du COVID-19. Et à ce que les procédures d’accès aux mesures mentionnées dans la charte soient simples, soutenables et rapides pour tous les locataires.

Advivo affirme à nouveau son engagement humain et solidaire dans cette crise sanitaire exceptionnelle. La signature de cette charte en collaboration avec les associations de locataires, entend apporter du soutien aux foyers les plus fragiles dans cette période difficile, sur un plan économique comme social.
Un bilan de cette charte commune, sera établi au 1er trimestre 2021, pour étudier les situations les plus précaires.

Lire la charte 

Télécharger le dossier de presse 

 

Tous les articles
Augmenter la police de caractères
Advivo

Pour visualiser le contenu de ce site,
veuillez télécharger une version plus récente d'Internet Explorer